Journal Intime #2: l’amour des mots

Les mots sont les témoins de la beauté ou de la médiocrité du monde. Et même souillé par le propre des mots choisis pour conter une histoire, en dépit de sa médiocrité et aussi médiocre qu’ roman puisse être, tant que pour l’auteur elle apparaît comme une médiocrité satisfaite, alors les mots auront quelque chose de sublime.